La Der - François DQ 2012

Chers amis sportifs,

Après 2 décennies de marathon, le premier à Brest en avril 1991 en 3h50 et le dernier en avril 2012 à Rotterdam en 4h03, j’ai décidé d’arrêter de courir sur cette distance. Depuis le début elle me fascine et j’ai essayé de partager cette passion avec le maximum d’entre vous. Aujourd’hui, je prévois de continuer à courir et je préfère ménager ma monture pour continuer à partager d’autres courses avec vous. Ces années partagées avec vous pour préparer et courir cette distance me remémorent quelques
souvenirs.

Lire la suite

SemiPace2011Zut, j’ai pas vu l’heure passer ce matin, j’ai raté la messe du dimanche, celle de 9h30. Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne ferais-je pas un petit tour du côté de Pacé, un semi y est organisé à 11h00 où d’autres fidèles doivent se réunir. 9h45, vite s’habiller, les papiers… il est parti Sam ? Oui, il est parti mon papa, me dit Cloé. Mais pourquoi si tôt ? Pour prendre le temps… Ah le temps, vite, ne plus en perdre, je sais qu’on peut encore s’inscrire ce dimanche, mais jusqu’à quelle heure ? Pas grave, si je ne peux m’inscrire, je me prépare à l’idée que je m’entraînerai seule.

10h20 arrivée à Pacé, Pascal B. et Sam me signalent leur présence, surpris de me voir, et déjà en pleine course. Ouf, j’ai pu m’inscrire.

Habillage aux voitures pour les mecs (3 heures) : changements de tenue, hésitations à cause du froid, rafistolages en tous genres… pendant que je terminais de me sécher les cheveux. J’étais bien incapable de dire quel T shirt j’avais mis. Pascal m’a seulement demandé « tu cours comme ça ? » Je me demande encore ce soir ce que cela voulait dire. Peut-être les photos de Christelle L. me le révèleront.

Lire la suite

Semi Auray Vannes - 2011

Dimanche 11 septembre 2011. Les vacances sont terminées. J’ai rendez-vous à 9h45 pour le départ de ma première course de la saison. Je suis très légèrement en retard. Guy, le chauffeur de notre
petit groupe (Marie-Jeanne, Nelly et Olivier) m’a attendu. Nous partons du Rheu sous la pluie qui nous quittera dans le Morbihan. Le GPS nous perd à Vannes, à proximité du complexe sportif de Kercado.
Heureusement, un humain nous indique la bonne direction. Nous trouvons une place de parking à l’entrée du stade. Il ne reste plus qu’à récupérer notre puce et le tee-shirt technique (pourquoi
attendre l’arrivée, on ne sait jamais vu les difficultés qui nous attendent !).

Lire la suite

Semi Marathon de Le Rheu - 2011

La section jogging a organisé samedi 28 mai dernier un semi-marathon de préparation pour le marathon de Rennes. 20 coureurs et 2 accompagnateurs à vélo s’étaient donnés rendez-vous dans la douceur matinale afin d’aller parcourir les 21,100 km de la distance.
Le circuit très plaisant, empruntait les chemins Rheusois puis les étangs d’Apigné et le halage. Les conditions climatiques excellentes devaient permettre à chacun de passer une agréable matinée
de sport.

Lire la suite

La Passagère - 2011

Hier, 2 mai, j’ai raté notre RDV du dimanche matin… pas grave et tout compte fait sans regret car nous avons passé une excellente matinée, Nelly, Marie-Jeanne et moi. Elles en tant que participantes et moi les accompagnant, pensons que ce trail de 14km entre Dinard et St-Malo mérite quelques petits commentaires de satisfaction.

Lire la suite

SixHeuresRennes2011Cette course 1 mois après le 50 km de Ploërmel faisait partie de mon programme de préparation pour le Raid Ultra marin du Golfe du Morbihan (177 km). L’objectif étant d’acquérir de l’expérience sur ce type d’épreuve où le mental est prépondérant. Je dois dire que mon mental a été largement éprouvé …

Parmi les concurrents, j’avais repéré un vendéen inscrit de dernière minute. Avec un record sur marathon en 2H40, il était logiquement le favori. Quand le départ est donné, le vendéen par tout seul devant à 14 km/heure : impressionnant ! Derrière lui, un groupe se forme dans lequel je prends ma place.

Pendant plus de 2 heures, ce groupe va perdre petit à petit des unités et après environ 2H30 de course nous ne sommes plus que 3 à courir loin derrière le vendéen qui va bientôt nous prendre 1 tour. Il fait très chaud.

Lire la suite

Marathon de La Rochelle - 2010

Avant de vous conter cette aventure, laissez-moi vous parler du chemin parcouru depuis mes débuts.

Mon premier marathon fut celui du Mont St Michel en juin 2006. Pascal B. a su me motiver pour affronter ce défi. Pour notre 1er marathon à tous les deux, nous nous sommes préparés ensemble (aidés parfois par Michel) et motivés mutuellement (j’étais débutant en course à pied, courant depuis 18 mois seulement). Ensemble, nous avons galéré sur la course, surpris par les fortes chaleurs. Il m’aura fallu 4h28′ ! Mais, l’un comme l’autre, avons surmonté les difficultés.

Lire la suite

Brigitte et Sam - Marathon de Caen - 2010

Après les 6 premières semaines de préparation, je suis bien, pas de fatigue, pas de douleurs, je sens que je suis prêt. Merci Pascal. La 7ème semaine, j’en suis moins convaincu, grosse fatigue, baisse de motivation mais plus qu’une semaine et de la récup. Enfin, la 8ème, la dernière, plus rien ne va, je m’économise (au boulot) et malgré tout, douleurs aux jambes, pensées négatives, la peur de s’écrouler, de finir en rampant, la peur des crampes, des ampoules.

Lire la suite

Marathon de Caen - 2010

Prudence à vous les joggeurs ! Sadia ne se contente plus de réaliser des programmes informatiques, il se met à programmer l’humain. D’après un logiciel conçu par Pascal B, Sadia m’a robotisée.
Deux mois (seulement) lui auront suffi. Diabolique ! Pas moyen de s’y soustraire, aidé de son complice Franck qui, sans relâche, vérifiait que la machine fonctionnait.
Vous l’aurez compris, sans eux, je n’aurais jamais pu vivre mon premier marathon avec autant de plaisir.

Lire la suite

SemiSaintGilles20106 mars 2010, 19 ans le gaillard !
Chaque année, je revis sa naissance. Que le s’mi se soit déroulé ce jour, ça tombe bien car j’ai toujours comparé l’accouchement au jogging. Oui, apprivoiser la souffrance, savoir doser l’effort, se concentrer, respirer… la même dynamique quoi !

Vous êtes entrain de penser : « C’est pas vrai, elle va quand même pas nous raconter son accouchement ! Eh ben si ! âmes sensibles, s’abstenir ! Et cette fois, ce ne sera pas pure fiction, mais du vécu !

Tout commence par la colique. Beaucoup d’entre vous doivent connaître ce phénomène avant course. Et ça, c’est jusqu’à l’arrivée à la maternité, soit la ligne de départ. CRAC ! C’est parti ! Tiens, le père n’est pas là, décidément, il préfère les accouchements aux courses à pied. Où est la sage-femme ?
Vu tout le monde qu’est en plein travail, pas étonnant qu’on assiste à une pénurie de personnel. Pas grave, les séances de préparation ont été scrupuleusement respectées. Merci à Pascal B, le yoga et la sophro en fractionnés, c’est efficace !

Lire la suite